A la mémoire de

DENNIS KERSSEN

Feat image_Dad canoe 2009_edited_edited.jpg

2 mai 1951 - 15 octobre 2021

Dennis Carl Kerssen est né le 2 mai 1951 à Mahnomen au Minnesota. Son père s’appelait Philip Carl Kerssen, sa mère, Violet (Haak) Kerssen. Ils ont vécu sur une ferme dans le comté de Mahnomen jusqu'à ce que Dennis atteigne l'âge de deux ans. Peu après, ils ont déménagé au Iron Range (une région minière) où Il a grandi avec ses quatre soeurs (Shirley, Vonnie, Karen et Marge) et son frère (Butch). Dennis étant le plus jeune, on l’a surnommé "Denny-boy" pendant des années. Plus tard, un demi-frère, Ron, rejoint la famille. En 1962 alors que les mines fermaient. La petite famille a déménagé dans la ville de Coon Rapids. Dennis a obtenu son diplôme à l'école secondaire de Coon Rapids en 1969. Par la suite, étant jeune homme, Il est allé travailler avec son oncle Ted en Californie de qui il a appris beaucoup dans la menuiserie qui l’a mené à l’excellence dans tout. Ses plus beaux souvenirs de ce jeune temps ont été de vivre en Californie avec son oncle Ted.

 

Sachant qu'il serait probablement enrôlé dans l’armée, Dennis s'est donc porté volontaire pour l'armée en 1971 et servi jusqu'en 1973. Pendant une grande partie de cette période, il a été stationné en Alaska. Hors de l'armée, Dennis a travaillé sur le chemin de fer Canadien Pacifique en Colombie-Britannique. Il se souvenait d'avoir été un jeune homme un peu arrogant à cette époque, jusqu'à ce qu'il rencontre un cheminot immigré qui avait été professeur de sciences dans son pays d'origine. Dennis a été marqué par cela: Depuis cette expérience, il essayait de ne pas faire d'hypothèses et était attentif aux histoires des gens. Il savait écouter.

 

En 1976, en Colombie Britannique, Dennis rencontre sa future épouse, Diane. Dans cette petite ville appelée Spuzzum où il y avait là un relais routier (restaurant/garage) appartenant à un ami commun, Gordon, qui pour Dennis a toujours été l’homme à connaître avec lequel on pouvait partager de bons moments. Diane avait traversé le pays, Canada, en voiture en provenance du Québec pour devenir serveuse en chef à cet endroit en Colombie. Lui, Dennis, avait accepté un emploi de chef mécanicien au garage du même endroit. Ensemble, ils faisaient partie d'un groupe hétéroclite d'amis—avec un berger allemand nommé Rocky comme leur "maire"—au service des touristes dans ce petit village au nom de Spuzzum. Pour s'amuser, ils faisaient de la randonnée et buvaient du vin le long de la rivière Fraser et échangeaient avec les peuples de Premières nations de la région de qui ils avaient du Saumon frais... Dennis partageait de bons souvenirs avec les peuples de Premières Nations. Dennis était le « bon Américain » que tout le monde souhaitait accompagner pour obtenir des conseils, dit Diane. Ses amis l'appelaient Dennis « Yankee » dans ce petit village Spuzzum.

 

Dennis et Diane se sont mariés dans la petite ville de Hope en Colombie-Britannique, quelques dizaines de kilomètres de Vancouver, le 18 avril 1977. Cela, seulement quelques mois après leur première rencontre. Ils se sont unis en mariage (leur mariage allait durer 45 ans). Après le mariage, Dennis et Diane ont emballé leurs affaires dans sa vieille Jaguar bleue (1956) qu’il avait rénovée et le MGB (1973) convertible rouge de Diane. Ils avaient décidé de déménager à Crystal, au Minnesota, là où Dennis possédait une maison. Dennis étant un artiste talentueux, a créé une murale représentant une forêt de bouleaux pour décorer leur domicile. Ils ont vécu au Minnesota pendant quelques années jusqu'à ce qu'il soit temps de fonder une famille. C’est donc en 1980 qu’ils ont déménagé au Québec, Canada, là où Diane voulait que leur enfant grandisse. En effet un an plus tard, en 1981, le 19 Novembre, est née leur fille, Tanya. Ensemble, ils ont vécu au Québec pendant treize ans. Où Dennis a appris le français rapidement.

Bien qu'il ne puisse pas comprendre tout ce que sa belle-famille disait, il a rapidement été inclus dans les conversations et était aimé de tous. Dennis a beaucoup appris sur le métier de l'usinage en travaillant à l’atelier d’usinage Meloche au Québec où il a introduit l’idée de travailler avec l’informatique (les computers). Il a aussi fait un travail remarquable chez Fraser Steel Co. ainsi que chez Agrimson Tool Co. EU. Dennis a reçu beaucoup d’éloges d’excellence. (Il était un génie dans son domaine ce qui l’a conduit avec grande satisfaction à devenir propriétaire lui-même d’une entreprise “Production Machining Co.) Motivé à se familiariser avec le nouveau. Il aimait adopter de différentes façons de faire (il était un fanatique du développement). Il a d'ailleurs été le plus heureux en 1980 d'introduire à ses collègues de travail en usinage au Québec des connaissances sur l’ordinateur. Cela lui a apporté une énorme satisfaction de lui-même qui éventuellement l’amena à avoir sa propre Compagnie qui a opéré avec succès pendant vingt deux ans et quelques mois. Un immense succès. Tanya, la fille de Dennis, se souvient avoir appris le dessin assisté par ordinateur sur les genoux de son père lorsqu'elle était petite. Il imprimait ses dessins en couleur sur ce qui a dû être l'une des premières imprimantes à jet d'encre.  

Jamais inactif, au cours d'une année lente pour Production Machining, Dennis a décidé qu'il utiliserait le temps supplémentaire pour construire un canot en bande de cèdre, qu'il a personnalisé avec une fleur de lys incrustée de bois sur la proue et les mots « Life is Good » (La Vie est Belle) sur la poupe.

 

En 2016, Dennis et Diane ont vendu la business Production Machining Inc. et ont profité de plusieurs années de voyages en France, en Bolivie et au Mexique avec Tanya. Dennis aimait découvrir de nouvelles cultures, en particulier parler aux paysans et travailleurs conversant à propos de leurs vies quotidiennes et de leurs innovations. Dennis aimait aussi  rester à la maison, installant ainsi un jacuzzi pour lui et Diane afin de profiter de la retraite et construisa une belle pergola au-dessus, avec des vignes et des fleurs. Il s'est mis à cuisiner et est devenu un expert en pâtisserie sans gluten après que Diane fut diagnostiquée intolérante au gluten. Il pouvait lire pendant des heures, de John Grisham à des livres de non-fiction sur n'importe quel sujet. Il aimait parler de livres, de cultures, de langues et de politique, autour d'un repas fait maison accompagné d' un verre de vin. Dennis a également pris soin de sa mère avec amour pendant qu'elle vivait dans un établissement de soins de la mémoire pendant six ans jusqu'à son décès en juin 2021.

 

Dennis était un homme gentil, doux, très intelligent et talentueux. Il était identifié comme étant un introverti, par contre il aimait être en contact avec les gens et communiquer. Il était têtu comme un mulet et ne s'énervait pas et n’élevait pas la voix. Sa devise: “une chose à la fois” Dennis a profité de chaque instant de sa vie. Il projetait beaucoup et était heureux. On connaissait son sens de l’humour et ses blagues un peu sarcastiques. Ses yeux étincelaient d’Amour et de chaleur. Il aimait les animaux et était naturaliste, aimait les plantes, les montagnes et surtout les rivières. Avec certitude Dennis a inspiré tous ceux qui l’ont rencontré en propageant une inexorable soif de vivre.